Sur la ligne 9 - Christelle

Christelle : mes voyages quotidiens, de Buzenval à Miromesnil - rencontres.

Accès direct


A l'APACC
du 1er juin au 9 juin 2013
Duchamp et après..
une exposition pour le centenaire du premier 'Ready-made' de Marcel Duchamp

une proposition de Claude Guibert
avec les artistes
Mark Brusse, Arnaud Cohen et Daniel Nadaud
r160
v160
Duchamp et après.. sur le blog de l'Apacc
site 'Duchamp et après..'
vernissage vendredi 31 mai 2013 - 18 h

jeudi 14 décembre

Maths Modernes...

Voilà une petite histoire (vraie ?) qui nous montre pourquoi il est si difficile de combler le fossé des générations... J'espère que vous ne la connaissez pas  - elle n'est pas très présente sur l'internet, je la connais depuis ouh ! ... encore plus que ça ! et je l'avais retrouvée dans un bulletin de l'ENSET de 1972.

Donc, il y a une petite chance pour que les jeunes la découvrent aujourd'hui...

Alors, c'est l'histoire d'un petit parisien (appelons-le Gaétan ) qui est entré à la Grande Ecole (pas l'X, non, l'Ecole Primaire ) et qui va passer quelques jours de vacances chez son grand-père, éleveur de moutons sur le plateau de Millevaches...

Gaétan - qui n'est pas fainéant - demande à son grand-père s'il peut l'aider à soigner les bêtes.
"Ben oui, on doit rentrer quelques moutons, 28 en fait, et les répartir dans les 7 abris qui sont là-bas... Alors, toi qui es aux écoles, tu dois savoir qu'il faut faire une ... DIVISION !"

enset_02Gaétan n'a pas l'air trop sur, alors le grand-père lui dit "Attends, je vais te montrer ! Tu te rappelles...
tu écris 28 là à gauche, 7 ici à droite, les traits de ta division et tu commences :
En 8 combien de fois 7 ? il y va 1 fois
une fois sept sept, ôté de 8, il reste 1
j'écris 1 et j'abaisse mon 2
en 21 combien de fois 7 ? 3 fois
3 fois 7 21, ôté de 21, il reste zéro... Oui, ça tombe juste...

Alors vas-y, mets-moi 13 moutons dans chaque abri et reviens quand c'est fini..."

Gaétan est un peu désorienté par les calculs à l'ancienne... mais il y va de bon coeur... Au bout d'un moment, il finit par se lasser - il n'a jamais assez de moutons pour remplir son troisième abri... Le grand-père, qui a autre chose à faire : "Ecoute, fais ce que je t'ai dit... il faut faire confiance à la Science... mais comme tu es comme Saint Thomas, je vais te prouver que mes chiffres sont bons ... je vais te faire la multiplication 7 abris avec 13 moutons par abri".

enset_04

Et voilà qu'il lui pose l'opération 13 multiplié par 7...

"7 fois 3 21
7 fois 1 7
7 et 1 8, j'écris 8 et je ne retiens rien, puis 2 et 0 : 2, j'écris mon 2
On obtient bien 28 !"
Le gamin n'ayant pas l'air convaincu... "Allez, je vais aussi te faire la preuve par neuf !
3 et 1 4 que j'écris en haut ; puis mon 7 en bas...

8 et 2 10, 1 et 0 : 1 .. 4 fois 7 28 (tiens, là il aurait pu se rendre compte de quelque chose de bizarre... ) 1 et 0 : 1 ! Ma multiplication est bonne ! Ouste, au travail ! "

Evidemment, le travail n'avance guère... Au bout d'un moment, le pépé rappelle Gaétan. "Puisque la division c'est trop compliqué pour toi, la multiplication, tu ne la comprends pas non plus, on va faire un truc simple, à ta portée : une ADDITION !
enset_07C'est plus long, mais ça, ça ne peut pas rater !"

Et il écrit une belle colonne de sept fois le nombre 13 ... Et c'est parti !

"3 et 3 6 et 3 9 et 3 12 et 3 15 et 3 18 et 3 21 ...
et 1 22 et 1 23 et 1 24 et 1 25 et 1 26 et 1 27 et 1 28 !!!
Alors, on en finit vite, fais-moi rentrer ces moutons immédiatement !
"

Devant l'urgence de la situation, Gaétan est bien obligé de se montrer inventif. Il revient, dix minutes plus tard, triomphant.
- Ca y est ! les moutons sont rentrés, dans leurs 7 abris, et il y en a autant dans chaque !.
- Ah bon, comment as-tu fait ?
- C'était simple, j'ai fait entrer les bêtes une par une, en faisant la tournée des abris autant de fois qu'il le fallait.
- Alors, combien de moutons as-tu finalement fait entrer dans chaque abri ?
- Je ne sais pas, mais j'ai quand même compté les pattes ... j'en ai vu 16 à chaque fois !
- Ah ben, 16 ! Si on divise par 4, on va connaître le nombre de moutons ...

enset_09

"En 6 combien de fois 4 ? 1 fois ... 1 fois 4 4, ôté de 6 il reste 2
et j'abaisse le 1
En 12, combien de fois 4 ? 3 fois ...
Alors, ça fait-y pas 13 moutons ?????"


Si quelqu'un arrive à reproduire le calcul avec d'autres valeurs, je prends !





Commentaires sur Maths Modernes...

    Trés fort, en effet...

    Bon, le grand père et le petit fils doivent pas être des cador en maths, mais bon...

    Bravo pour cette histoire.

    Tizel

    Posté par Tizel, vendredi 15 décembre à 11:12 | | Répondre
  • La honte

    J'ai honte : il m'a fallut 2 lectures des images pour voir combien Tizel (et toi) avaient raison ...

    L'histoire est jolie ; dommage qu'elle n'illustre pas une bonne solution ...

    Posté par Olivier SC, vendredi 15 décembre à 17:59 | | Répondre
  • C'est pas possible ! Vous avez le certif, ou bien vous sortez d'une école nouvelle spécialisée en art numérique ? Mais bravo ! Sacré grand-père !

    Posté par yves, lundi 18 décembre à 10:07 | | Répondre
  • Tizel, Osc > mais, démontrez-moi donc que c'est faux !
    Yves > Ecole d'art numérique ? Non ! Mais il y a à Châlons en Champagne une école des Arts du Cirque qui pourrait très bien enseigner ces méthodes.

    Posté par Christelle, lundi 18 décembre à 10:55 | | Répondre
  • Je ne démontre plus des machins mathématique ou même philosophique depuis longtemps. Et là, je suis pris par une urgence.

    Mais rien que le dessin de l'addition a forcément un résultat faux : il y a 7 fois 13 et la réponse est 28. Rien que 13+13=26. Autre question ?

    Posté par Olivier SC, lundi 18 décembre à 18:44 | | Répondre
  • Osc > Avec le procédé du pépé, 13 + 13 = 8 (3 et 3 6 et 1 7 et 1 8 ... comment as-tu pu trouver 26 ? Tu as dû faire une petite erreur quelque part

    Posté par Christelle, lundi 18 décembre à 20:05 | | Répondre
  • Que veux-tu : il y a visiblement Pépé et Papy (Papy Logo, en ce moment, évidement) et, dans ce langage, l'opération demandé - après confexion d'une "additionneuse", on arriverait au résultat que je te donnais + haut ... Ce que "ton" Pépé ne pige pas, visiblement, c'est la manière dont est posé une opération : il lit 3+3+1+1 là où est posé 13+13 !

    Tout est, donc, dans le graphisme (géographique) du problème posé. Mais, sujet graphisme, je parle à une pro ; alors j'arrête

    Posté par Olivier SC, mardi 19 décembre à 17:41 | | Répondre
  • Cela fonctionne aussi avec 25/5=14.
    Voir la vidéo jointe.

    Posté par Christophe, mardi 26 décembre à 09:16 | | Répondre
  • Christophe > je ne connaissais pas la video ... très bien ! mais avec 25, 5 et 14, on n'arrive pas à donner la touche finale (les pattes ! ).

    Posté par Christelle, mercredi 27 décembre à 08:32 | | Répondre
  • si vous aditionner les deux chifres de la raiponce ça donne la raiponce : 13 1+3=4 et 14 1+4=5

    Posté par zak7, lundi 12 mars à 23:17 | | Répondre
  • oui

    zak7 > oui, tout se tient, de cette façon. Mais avec une soustraction, ça ne marcherait pas (13 3-1=2 et 14 4-1=3 ça ne va pas ).

    Posté par christelle, mardi 13 mars à 06:35 | | Répondre
  • maths pour le brevet

    je comprend absolument rien au maths alor je cherche quelqu'un pour m'expliquer avant le brevet mais des cours gratuits si possible !!!!!merci de me répondre assé vite !!! car le brevet est le 25 et 26 juin !!

    Posté par nirina, dimanche 10 juin à 15:15 | | Répondre
  • Nirina > tu es bien imprudente ! une recherche google "pepe maths" comme celle que tu as faite risque de t'attirer directement chez le grand méchant loup !!!

    Posté par christelle, dimanche 10 juin à 16:08 | | Répondre
Nouveau commentaire